www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
athlétisme sud ardèche drôme
Actualités
The dubliners
Commentez cette actualité
31 Octobre 2014 - Alain Collignon (Administrateur)
The dubliners

Les trente asadiens de l'U.M.S Athlétisme qui ont participé au marathon de Dublin lundi ont vécu de belles journées irlandaises. Au delà des résultats sportifs, il reste surtout l'amitié qui a soudé ce groupe et la découverte des charmes de l'Irlande. Bravo à toutes et à tous pour être allé jusqu'au bout de vos efforts !

Voici, par Luc Veslin, coach du groupe hors-stade de l'U.M.S Athlétisme, le récit de cette belle aventure :

Partis à trente de Montélimar samedi dernier, nous sommes arrivés à l'aéroport de Dublin en fin d'après-midi et avons retrouvé quatre autres personnes pour commencer l'aventure.
Bien installés dans cinq apparts près du quartier sympa et animé du centre ville, "Temple Bar", nous sentions la pression monter lors de notre premier briefing samedi soir.

Dimanche matin, footing de 30 mn (veille de course pour un peu de tonicité musculaire): les marathoniens nous disent que la ligne droite dans Phoenix Park parait bien longue et en faux-plat ( 5è au 9è km du marathon).
Ensuite direction le village marathon...et là, première grosse difficulté ! Impossible de prendre un bus pour nous y amener … donc plan B : on marche un peu + pour trouver un tram et là deuxième surprise : des travaux et pas de tram dans ce sens ! Galère ... retour sur nos pas. Le coach se met à râler (sorry Nico !) car on risque de le payer le lendemain. Finalement on prend des taxis. Le village marathon est sympa mais c'est dur pour les deux blessés (Rémy et moi) de récupérer le dossard, de vivre cette excitation sans pouvoir courir. Après ça, petite bouffe au resto qui fait du bien. On rencontre des athlètes du club de Vergèze (présence dans leur rang de Pascal Campé, qui vise un bon chrono).
Aprem cool avec jeux de carte et petite marche en soirée vers l'église Saint Patrick. Pasta party dans les apparts (toujours sans bière...ça devient long !). Réunion d'avant course avec les conseils des coaches, on est sur-motivé et impatient.

Lundi matin: le Jour J. 17 000 participants se retrouvent à Merrion Square pour le grand événement. Trois sas avec départs décalés de 10 mn, l'hymne irlandais, le départ des handisports, les asadiens bien en place et du stress car le vent redouble de force (des rafales à 50-60 km/h). La température par contre est correcte, environ 16°C.
C'est parti ! Je suis au départ avec André, notre reporter vidéo; les supportrices et les enfants au 3ème mile, Rémy au 5ème mile: les encouragements font du bien aux athlètes. On se retrouve tous au semi et là, on sent que tous ont déjà beaucoup puisé pour passer au temps prévu. 1h28 pour J-Paul, Nico quelques trente secondes derrière; Solène en 1h43, Madeline 1h49, etc...Vincent nous dit que le parcours est terrible : montagnes russes sans arrêt. On est inquiet … à raison. Avec les petits sur les épaules et en marche rapide, il faut rejoindre la ligne d'arrivée (4 bornes + loin) pour retrouver les amis.
L'attente est longue et stressante car la foule nous empêche de bien suivre l'arrivée des coureurs. On se rend compte que les résultats seront décevants quand on voit Jean-Paul, notre 1er arrivant, en 3h15. Très marqué, il s'est battu courageusement pour finir. BRAVO ! Derrière, c'est un peu la galère pour tous, sauf Solène (magnifique record en 3h31), Jean-Yves et Bruno nos trailers habitués aux longues distances et au dénivelé, Blandine remarquable en 4h03 pour son premier marathon et Jacqueline, épatante en 4h42 (1er marathon aussi). En voyant arriver Gégé Chapon en 3h34, lui qui était si bien au semi, on se dit que ces 42 kms devaient être très costauds. Quatre minutes plus tard, Nico B arrive, nous voit et nous parle de façon étrange (il doit être en hypoglycémie et n'est plus très lucide) : le marathon peut provoquer ce genre de conséquence...David Vincent va-t-il finir ? Et Pat, Isa, Bernard...? Inquiet et un peu déçu, la solidarité des asadiens et le fait qu'il n'y ait aucun abandon me redonnent le sourire.
L'après-midi est consacrée au repos et à remonter le moral des plus déçus. Grâce à la super ambiance qui règne, ce fut chose facile, les plus "déconneurs" donnent le ton et les parties de belote ou coinche provoquent des bonnes rigolades. On parle bien sûr du marathon : 190 m de dénivelé, c’est vraiment trop pour un marathon qui se dit roulant. Ai-je commis des erreurs dans le plan ? Pourquoi autant d'athlètes perturbés et malades à cause des gels ? Des ravitos très insuffisants au niveau solide (rien à manger) et des boissons énergétiques pas top...
Tant pis, place maintenant aux pubs, visites, repas d'après course. Dans le premier pub, magnifique, on chante une belle Marseillaise, quelques chansons du répertoire de Jean-Yves, notre ex-rugbyman et animateur de soirée ! Ensuite, le super repas typique irlandais nous redonne des forces. La tirelire de 100 € récupérée lors de la course de Charols nous paie un vin international !
Mardi pluvieux et culturel: Trinity College (Université avec sa vieille bibliothèque type Harry Potter), la distillerie de wiskhey Jameson, le quartier de Temple Bar, l'usine de bière Guiness (où nous aurons des photos d'anthologie de Jacqueline !), le château de Dublin...Une pensée pour notre président en fin d'après-midi dans un pub, où deux "vieux guitaristes" nous jouent de supers morceaux avec leur guitare sèche : Cat Stevens, Beattles,...Moment magique. Après, dernier repas ensemble avec les bons Fish & Chips et les diverses bières délicieuses.
Mercredi matin, retour à l'aéroport: 11 participants retournent "au pays", les 23 autres poursuivent l'aventure dans le Connemara, en louant des voitures; "ce n'est qu'un au revoir" ! L'Irlande est magique, ce groupe a été extraordinaire, malgré les frustrations, les déceptions, la fatigue, l'amitié a été plus forte que tout pour rendre ce périple inoubliable.

Merci à Nico, organisateur, à tous les participants, à tous ceux au club qui ont pensé à nous et nous ont encouragé.

RESULTATS: JP Bansac 3h15 (17è catégorie H55), Solène Bucciali 3h31 (24è F35), J-Yves Rousseau 3h33, Gérard Chapon 3h34, Bruno Tailland 3h36, Nico Bucciali 3h40, J-François Lanneau 3h49, David Vincent 4h03, Madeline Jean 4h03, Vincent Dufond 4h03, Blandine Rousseau 4h05, Dominique Adde 4h15, Béatrix Furnon 4h30, Jacqueline Bression 4h42 (14è F60), Patrick Bianucci 4h46, Isabelle Nargeot et Patrick Jean 4h56, Janine Adde 5h05, Bernard Furnon 5h08.

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
03/08 >
25/07 >
13/07 >
09/07 >
26/06 >
22/06 >
07/06 >
29/05 >
25/05 >
21/05 >
16/05 >
16/05 >
16/05 >
10/04 >
09/04 >
09/04 >
13/03 >
12/02 >
03/02 >
31/01 >
Les Espaces

Fréquentation mensuelle

(cliquez ci-dessus pour voir les statistiques depuis deux ans)

Depuis le début de l'année, nous sommes à une moyenne mensuelle de

11482 Visites